Chris Combette

Chantre discret de l’harmonie métisse, Chris Combette avait déjà signé « Plein Sud », « Salambô » « La danse de Flore » trois albums qu’on déguste comme les fruits inédits d’un exotisme encore neuf. L’histoire de Chris est métisse par essence : Né à Cayenne, il apprend à marcher au Havre et crée son premier groupe à Fort-de-France. Sa musique est comme lui, en perpétuel mouvement : elle naît et se nourrit du voyage. Souvent qualifiées de caribéennes, ses compositions sont pétries de toutes les sonorités qui forgent le répertoire créole : biguine, mazurka, zouk, salsa, calypso, reggae ou bossa nova…. En créole, en français, en espagnol ou en anglais, paroles et mélodies nous entraînent ainsi sur le parcours de l’harmonie métisse et l’on sent renaître dans ses albums, le scientifique que Chris Combette fut autrefois, lorsque entre deux concerts, il enseignait encore les mathématiques et la physique. En provenance de la Guyane, Chris Combette et ses talentueux musiciens, enchanteront à coup sûr le public du Biguine Jazz Festival pour cette soirée d’ouverture à l’Hôtel le Bakoua aux Trois-Ilets.