Mario Canonge et Erik Pédurand

La musique traditionnelle, première source de création du projet “Kapital”, est omniprésente dans la voix d’Erik Pédurand dont le timbre épouse avec virtuosité des textes à la fois satiriques, burlesques et engagés, en créole, en français et en anglais. Le tambour, quant à lui absent du duo piano-voix, s’entend si l’on prête l’oreille au bout des doigts de Mario Canonge. Il s’agit pour le duo de puiser dans la force tellurique d’une musique née au coeur d’une époque où l’existence des peuples des Antilles était marquée par le labeur et l’injustice sociale. La fougue minimaliste d’Erik Pédurand et le jazz audacieux de Mario Canonge, forment un écrin parfait pour peindre une toile musicale satirique et engagée placée sous le signe de l’échange inter-générationnel et la préservation du patrimoine immatériel. Pour la 1ère fois dans un festival, ce fabuleux projet sera présenté en concert à l’hôtel le Bakoua en Martinique dans le cadre de la 17ème édition du Biguine Jazz Festival, un moment unique à ne pas rater!